Qui sommes-nous ?

Créée en janvier 2016, ADENOS est une association qui a pour but, à son origine, de lutter contre un projet éolien aux Essarts les Sézanne et Moeurs-Verdey dans la Marne, près de Sézanne.

Il s’agit, en effet, de mettre le long et au bout de notre village des Essarts les Sézanne deux groupes de 7 éoliennes dont la quatorzième se trouve au Sud sur la commune de Mœurs-Verdey. Le parc éolien de 14 éoliennes est en pleine visibilité des habitations des deux villages et tout particulièrement les Essarts les Sézanne, sans aucune barrière visuelle possible pour la population. Le Château des Granges à La Noue, à 3 km des Essarts les Sézanne à l’Est est aussi impacté.

Les 14 aérogénérateurs prévus sont de 120 m de haut.

Des habitants des Essarts les Sézanne se sont réunis en décembre 2015 à titre privé à l’initiative de Marc Schnell, conseiller municipal des Essarts les Sézanne et de quelques villageois qu’il avait alertés du projet. Il a été alors décidé rapidement de monter une association pour s’opposer à ce projet du promoteur INTERVENT.

En janvier 2016, est donc créée l’Association ADENOS et son statut est déposé à la Préfecture.

Une pétition commence à circuler aux Essarts les Sézanne, à la Noue, au Gault-Soigny et autres villages environnants. Elle recueille rapidement plus de 300 signatures. Plusieurs habitants viennent appuyer le bureau de l’association ADENOS dans des groupes de travail très actifs : aviser les populations qui souvent découvrent les projets quand il est trop tard, se renseigner sur les thèmes autour de l’éolien.

Syndrome éolien, risques sanitaires pour les hommes mais aussi les animaux (vaches, chevaux, oiseaux migrateurs, …), aspect technique de ces machines, pollution des sols, intermittence de ce type d’électricité, coût de l’électricité produite, baisse des biens immobiliers, le rôle du lobby éolien qui loue les terrains aux agriculteurs, via des baux emphytéotiques aux clauses incroyables. Il y a beaucoup à dire encore sur ce sujet. Nous en apprenons encore chaque jour.

Mais, rapidement il a été clair qu’il fallait défendre également, si besoin, les villages voisins au Nord-Ouest de Sézanne, comme La Noue, Charleville, … Nos Statuts nous le permettent, et notre nom était prémonitoire : ASSOCIATION DE DÉFENSE DE L’ENVIRONNEMENT DU NORD-OUEST SÉZANNAIS.

La région de Champagne-Ardenne a le triste privilège d’être la première région pour l’éolien en France, tout particulièrement le département de la Marne, et la saturation des paysages par ses multiples parcs éoliens qui sortent chaque jour de terre autour de Sézanne nous a conduit à vouloir arrêter le massacre de nos campagnes. Stop à l’éolien qui envahit tous les villages autour de nous, sans discernement et surtout sans tenir compte des avis des habitants. A quand une réelle concertation au lieu de ces accords donnés par les conseils municipaux malgré l’avis de leur population à des promoteurs éoliens toujours à l’affut d’un morceau de notre territoire où ils pourraient s’implanter ?

Aucune concertation possible avec les promoteurs, leur seul but est de s’implanter sur le territoire d’une commune qui n’en a pas encore. Un point, c’est tout.

Adhérente à la FED, Fédération de l’Environnement Durable, qui nous aide dans nos  démarches à effectuer et nous informe de manière très élaborée sur les différents aspects de la lutte qui nous attend. On y rencontre d’autres associations qui partagent notre situation. On échange des documents sur l’actualité technologique ou judiciaire.

C’est ainsi que nous alimentons ce site de documents trouvés dans la Presse ou sur des sites officiels, Préfecture, Assemblée Nationale ou autres que nous vous invitons à consulter régulièrement. Les derniers articles sont en première page mais vous trouvez les autres dans « tous les articles ».

N’hésitez pas à rejoindre notre association si notre action correspond à vos attentes. C’est le moyen de nous donner du poids lors de nos rencontres avec des personnalités politiques sur le sujet de l’éolien. Cela permet aussi d’avoir connaissance de nos actions et de nous permettre de vous prévenir si besoin. Pour cela , cliquez sur l’onglet « adhésion ». L’argent récolté par votre adhésion permet d’effectuer les tirages ou les envois postaux à ceux qui ne reçoivent par les mails. Merci d’avance de votre modeste contribution à cette lutte quotidienne.

C’est en étant vigilant sur les nouveaux projets qui sortent régulièrement par ici, que vous pouvez nous aider, en nous prévenant de ce que vous entendez, que nous nous efforçons de vérifier rapidement afin d’en aviser les intéressés.Il faut souvent agir dès l’annonce d’un projet pour le faire reculer, par exemple en votant NON en conseil municipal à l’étude de faisabilité plutôt que de se battre après contre le projet.

Ne pas oublier que les Enquêtes publiques sont actuellement notre seul moyen de lutter légalement afin d’alerter le Préfet du refus des riverains. Il faut donc s’y faire entendre, le plus nombreux possible, dès qu’elles sont annoncées, dans la limite de 6 km autour du parc concerné.

Mais il y a beaucoup à faire avant qu’elle ait été lancée. N’hésitez pas à nous contacter pour qu’on puisse vous aider à vous faire entendre. Utilisez l’onglet ci-dessus pour nous joindre en indiquant vos coordonnées et votre situation.