Presse

Voici quelques articles de presse concernant l’éolien dans notre région  de Sézanne, dans la Marne en particulier,  ou plus loin aux quatre coins de la France, qui luttent ou informent contre éoliennes sur terre ou éoliennes en mer :

  • Pays Briard : éoliennes la question à trois « pales » 21/04/2019

    Un article du Pays Briard, face au développement éolien en Brie.

    Là aussi, le département est largement convoité par les promoteurs et sans écouter le refus local des futurs riverains.

    Communes et propriétaires terriens y trouvent un intérêt, mais l’acceptabilité des villages n’est jamais prise en compte.

    À l’image du supplice d’origine oriental, les gigantesques éoliennes et leurs trois pales sont-elles de nouveaux pals briards énergétique, financier et écologique ?

    Un pal énergétique ?

    La Seine-et-Marne a été décrétée terre d’accueil des éoliennes. Car, s’il y a bien du vent dans les autres départements de la région Île-de-France, la cartographie des zones favorables dans le schéma départemental éolien (juillet 2012 ; lire Le Pays Briard du 7 septembre) y concentre les zones favorables, avec une région phare : la Brie. La multiplication actuelle des projets éoliens y trouve sa source…                    Mais si un village devait être uniquement connecté aux éoliennes qu’il héberge, il y aurait tout juste de quoi alimenter simultanément quelques fer-à-repasser ou aux ménages de choisir entre la télévision, le four, la machine à laver, et encore, lorsqu’il y a suffisamment de vent…

    Un pal financier ?

    EDF doit racheter l’électricité produite par les éoliennes des opérateurs privés quasiment le double de ce que lui coûte sa production électrique, et cela par décision gouvernementale. Une décision qui risque d’ici peu d’être jugée par la Cour de justice de l’Union européenne comme une aide d’État : un collectif anti-éolien avait contesté le tarif de rachat fixé par l’arrêté tarifaire de 2008 (82 euros le mégawatt/heure, un tarif très avantageux pour les fermes éoliennes) et qui alors aurait dû être déclaré à la Commission européenne, ce qui n’a pas été le cas.
    Ainsi, plus la part de l’énergie éolienne augmente, plus cela impacte négativement la rentabilité d’EDF, avec comme seule alternative pour l’opérateur électrique historique d’augmenter ses tarifs en direction de ménages notamment…         L’argent est donc prélevé à un opérateur privé (EDF et donc dans la poche de ses clients) pour le distribuer ponctuellement, localement, et principalement dans la poche des promoteurs exploitants d’éoliennes.

    Un pal écologique ?

    Vantées par les écologistes politiques parisiens pour la mise en œuvre de la « nécessaire transition énergétique », les éoliennes ont comme plus farouches opposants les écologistes de terrain. Tout du moins ceux qui voient s’en installer près de chez eux, c’est ce qu’a constaté ce maire d’une commune marnaise, qui souhaite garder l’anonymat : « Dès le projet annoncé, les écologistes du village sont montés au créneau : les éoliennes allaient perturber la migration des oiseaux, créer des interférences insupportables, et surtout cela allait faire baisser la valeur de leurs biens, des maisons secondaires au calme dans nos campagnes ».
    « Nous avons pensé faire comme avec les réseaux, les enterrer, mais ainsi, une éolienne, forcément, ça marche beaucoup moins bien ». Sans compter avec la mise en construction de centrales CO2 émettrices afin de compenser l’intermittence de la production…     il est permis de se demander justement si l’opposition des populations n’est pas le fruit de ce forcing à tous crins. Avec un peu de respect des habitants, l’acceptation de ce mode de production électrique serait certainement plus grande, c’est-à-dire implanter loin des habitations, bien au-delà des 500 mètres légaux

    Article actu.fr

    Inutile de se le cacher, les éoliennes sont imposantes, même installées réglementairement (photo prise depuis une route départementale, sans montage ni trucage).

    Continuer la lecture →
  • Le prix de l’électricité va flamber en juin 2019 04/04/2019

    Hausse prévue en juillet prochain de près de 6%. Pourquoi donc ?

    Il faut bien payer les 5 milliards donnés pour les énergies renouvelables, chaque année. Le Président Macron l’avait signalé lors de la présentation de la PPE 2019 en novembre 2018. Cette Programmation Pluriannuelle de l’Énergie qui devait être publiée officiellement en ce début d’année, tarde à sortir. On surveille cela de près.

    Échange sur le sujet de l’augmentation annoncée par EDF mardi 3 avril sur France Info :

    « Le consommateur va payer pour les prédateurs. EDF est obligée de verser 25% de sa production nucléaire à des opérateurs privés qui se gavent. Aujourd’hui, ils sont en difficulté, et pour les sauver, on augmente le tarif réglementé d’EDF de façon à laisser de la marge à ces opérateurs privés », fulmine Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

    « Les tarifs augmentent aussi parce qu’EDF finance à hauteur de 5 milliards d’euros les énergies renouvelables, ce qui représente 15% de la facture », note Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos. »

    Franceinfo vidéo

    Continuer la lecture →
  • La lutte contre l’éolien s’intensifie autour de Sézanne 28/03/2019

    Le 24 03 2019, l’Union fait un gros titre sur la lutte de nos deux associations, Sauvons Champguyon, présidée par Francis Tetreau et ADENOS, présidée par Marc Schnell.

    Nos efforts se font audibles et les arguments sont multiples. Le côté technique et financier pour l’un, le côté Biodiversité pour le second.

    Et ils auraient pu en dire encore plus, tant les raisons de rejet d’une telle énergie qui se dit Verte et qui n’en a que le nom, se répandent dans la population qui n’est plus dupe.

    Il faut maintenant nous faire entendre des élus afin qu’ils relaient nos revendications.

    Union lutte contre éolien s’organise Tetreau 24 03 2019

    Continuer la lecture →
  • UNESCO 1-Eoliennes 0 : Pas de projet éolien à Val des Marais ? 28/03/2019

    Une victoire pour les associations anti-éoliennes, nombreuses dans le sud du département où de nombreuses installations éoliennes sont créées ou en projet.

    « Cela faisait trois ans que l’on essayait de dénoncer ce projet », jubile Roman Skonieczny, Président de l’Association Pays d’Épernay et son Patrimoine.

    « Le projet situé entre Val des Marais et Pierre Morains était situé intégralement dans la zone d’exclusion de la Charte Unesco », indique les services de la Préfecture

    « La réglementation évolue en permanence pour faire passer ce qu’ils appellent la transition écologique, en force, comme pour les enquêtes publiques, il faut donc de ne pas relâcher la vigilance » déclare Claude Lecomte , Président de Protection Paysages et Environnement 51.

    Article publié dans le Journal UNION Épernay du 25 03 2019 :

    Trop proche du vignoble classé à l’Unesco, un projet éolien est abandonné à Val-des-Marais :

    Les parcs éoliens visibles depuis le vignoble champenois sont nombreux comme ici celui près de Trécon.
    Pour l’instant les services de la Préfecture refusent le parc de la Société Nordex.
    Le promoteur va-t-il vraiment abandonner son projet et renoncer définitivement ?
    Continuer la lecture →
  • Accidents d’éoliennes en 2018- 2019! Pas si rares ! 28/03/2019

    Un début de liste à compléter en nous envoyant un message dans l’onglet « contact ».

    Merci d’avance.

    C’est déjà spectaculaire !!!

    8 accidents en 2018, 4 en trois mois en 2019. Il va falloir prendre ses précautions quand on passe près d’un parc, sans compter les personnes qui font du vélo. Il n’y a pas que les oiseaux qui risquent gros…

    Merci à Régine Gosse (Belle Normandie Environnement) pour avoir recenser une telle liste :

    Les accidents d’éoliennes en France depuis janvier 2018 

    30/01/19 :
    Aude : encore une pale qui chute d’une éolienne à Roquetaillade, le parc de 28 machines à l’arrêt et mis en sécurité

    https://www.lindependant.fr/2019/02/18/roquetaillade-une-pale-chute-dune-eolienne-le-parc-de-28-machines-a-larret-et-mis-en-securite,8022629.php


    23/01/19 :

    Oise : Le mât d’une éolienne se plie en deux à Campeaux  http://www.courrier-picard.fr/161828/article/2019-01-23/le-mat-dune-eolienne-se-plie-en-deux?fbclid=IwAR068Kd8PblrBwSqFKyZ6ey_p4oP33PiHTV7CWEcTxBzLjP9-JEFix5bGI8#


    17/01/19 :
    Moselle
     : Bambiderstroff : parc éolien à l’arrêt suite à la chute d’un bout de pale https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-saint-avold-creutzwald/2019/01/30/bambiderstroff-parc-eolien-a-l-arret-suite-a-la-chute-d-un-bout-de-pale?preview=true&fbclid=IwAR3toFBHxx9eiP8XiNsyq1s1UkN0uNFO9IvabUOaT86XuoCEXujB_QPOr98


    03/01/19 :

    Loire-Atlantique : La Limouzinière, sud de Nantes : le moteur d’une éolienne prend feu
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/limouziniere-sud-nantes-moteur-eolienne-prend-feu-1600571.html

     

    19/11/18 : Aisne : Ollezy : Une pale d’éolienne se retrouve à terre https://www.lejournaldeham.fr/2018/11/19/ollezy-une-pale-deoliennes-se-retrouve-a-terre/?fbclid=IwAR0wzVMKJnFLKXMp8b5jHg0w00mdVNnlPzAMe1AdsPpl_-W2K63tAl0lrHs

     

    06/11/18 : Loiret : Guigneville : Une éolienne s’est effondrée dans le Pithiverais https://www.larep.fr/guigneville/faits-divers/2018/11/06/une-eolienne-s-est-effondree-dans-le-pithiverais_13043015.html

     

    28/09/18 : Tarn :  Le rotor d’une éolienne a brûlé à Sauveterre https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/image-degats-impressionnants-apres-incendie-eolienne-tarn-1552038.html

     

    03/08/18 : Ain : Monts d’Ain : une éolienne prend feu dans la nuit https://www.leprogres.fr/ain-01-edition-oyonnax-et-haut-bugey/2018/08/03/monts-d-ain-une-eolienne-prend-feu-dans-la-nuit

     

    Le 08/06/18 : Plateau d’Aumelas : une éolienne de 70 m en feu https://e-metropolitain.fr/2018/06/05/plateau-daumelas-eolienne-feu/

     

    10/04/18 : Hérault : Rarissime (??) : une hélice d’une éolienne arrachée à Dio-et-Valquières https://e-metropolitain.fr/2018/05/02/rarissime-helice-dune-eolienne-brisee-a-dio-valquieres/

     

    04/01/2018 :  NIXEVILLE-BLERCOURT : chute d’une pâle https://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/accident/50905/

     

    01/01/18 : Vendée : Tempête Carmen : une éolienne de Bouin s’est écrasée au sol https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/challans-85300/en-images-tempete-carmen-une-eolienne-de-bouin-s-est-ecrasee-au-sol-5480065

    Continuer la lecture →
  • Éoliennes, l’affaire du siècle ? Boulevard Voltaire 03 2019 28/03/2019

    Nombreux ont dit Halte à l’éolien , mais sommes-nous entendus ?

    Mise en garde exhaustive contre les Éoliennes par Boulevard Voltaire, Patrick Lallemand:

    Éoliennes : l’affaire du siècle ?  

    « Amoureux des vieilles pierres, de nos paysages si divers et si majestueux, en un mot amoureux de notre pays et de ses habitants, nous avons été des centaines de milliers de Français à crier aux membres du gouvernement : halte à l’éolien !

    Que va donner le grand débat ? Avec impatience, nous attendons le retour de nos revendications… et nous verrons alors comment nous avons été écoutés ou… enfumés ! Je prends l’exemple de l’éolien, devenu l’un – mais pas le seul ! – de mes chevaux de bataille…

    Plus de quatre mille associations locales et nationales environnementales et plus d’une centaine d’associations départementales et nationales défendant le patrimoine immobilier et paysager ont demandé, avec force, l’arrêt d’installation des éoliennes sur notre territoire. Ces corps intermédiaires seront-ils un jour écoutés ?

    Sans être exhaustives, voici les principales raisons de notre refus de ces « machines », installées à travers tout le pays par des centaines de promoteurs, menteurs, avides d’argent et manipulateurs auprès des pouvoirs publics et des propriétaires locaux… aidés par l’État français !

    Avons-nous besoin de ce parc éolien ?

    La France est excédentaire en production d’électricité car elle est contrainte d’exporter 11 % de sa production aux pays voisins et à des prix déficitaires ! Donc, nous n’avons aucunement besoin de cette source d’énergie.

    Le parc coûte cher à l’économie française :
    – pour un prix exorbitant de son installation, il n’est utile – ou soi-disant utile – que 25 % du temps (soit vent trop faible, soit vent trop fort !) ;
    – de plus, l’éolienne est totalement fabriquée à l’étranger et les installateurs sont en majorité des étrangers, sous le régime de « travailleurs détachés ».

    Le parc éolien coûte cher aux contribuables. En effet, sur chacune de nos factures d’électricité, la toute petite ligne CSPE (« contribution au service public de l’électricité », prélèvement fiscal sur la consommation d’électricité en France, créé au début des années 2000 et qui ne cesse d’augmenter) est faite pour engraisser les producteurs de ce type d’énergie. Arrêtons leurs éoliennes, cette ligne aura disparu et « notre pouvoir d’achat » sera meilleur !

    Le parc éolien apporte un préjudice certain sur l’écologie des territoires :
    – la pollution des sols : l’énorme socle de béton armé est coulé définitivement dans le sol (car sur les plans technique et financier, rien ne sera réalisable pour l’en sortir) ;
    – l’environnement immédiat de ces « moulins à vent » est déformé : les haies sont arrachées, les bois supprimés et des routes sont créées en plein champ ;
    – un massacre de la biodiversité en détruisant la faune (la chauve-souris, par exemple, espèce protégée car en voie de disparition, ne supporte pas les variations de pression au voisinage des pales).

    Le parc éolien désertifie nos campagnes :
    – La qualité de vie des riverains (jusqu’à 3.000 mètres des éoliennes) est brusquement altérée, touchant même la santé de certains (l’Académie de médecine regroupe tous ces aspects nocifs sous l’appellation « syndrome des éoliennes »). Il serait grand temps de mettre en avant le fameux principe constitutionnel « de précaution » contre ces machines assez monstrueuses au motif de la santé publique.
    – Les biens immobiliers, dans un cercle de plus en plus grand, perdent leur valeur (40 %), le patrimoine naturel et culturel représenté par nos paysages et nos monuments historiques est attaqué. Ainsi, le cadre de vie de nos campagnes ne va plus attirer ce flot de touristes, ni ces familles françaises, vivant dans les villes, désirant se ressourcer durant les vacances dans de petites communes autrefois silencieuses et paisibles…

    L’État saura-t-il prendre en compte l’appel de ces centaines de milliers de Français qui pensent que l’économie, l’énergie, la technique sont au service de l’homme et non l’inverse ? Le cadre de vie d’une famille française doit être en harmonie avec la nature et non déformé et altéré par ces machines bruyantes et anonymes. C’est bien ce qu’ont voulu et même osé dire au gouvernement un président de région (« Foutez-moi la paix avec les éoliennes ») ou un président de département (« Ras le bol, des éoliennes et de leurs promoteurs sans foi ni loi… »).

    L’idéologie antinucléaire, fondée sur une réflexion sans lendemain, et la lâcheté de nos hommes politiques avides d’un électorat soi-disant écologique nous ont apporté cette arnaque financière, véritable saccage de notre pays, véritable désastre économique, véritable « affaire du siècle »… »

    Continuer la lecture →
  • L’éolien a le vent en poupe dans le Sud-Ouest Marnais 28/03/2019

     

    7 3 2019 L’union s’interroge sur l’envahissement de l’Éolien dans notre secteur :

    L’éolien a le vent en poupe dans le Sud-Ouest marnais

    Culminant à 150 mètres de hauteur, les pales d’éoliennes peuvent poser problème, notamment si elles se trouvent au centre de couloirs migratoires.

    Culminant à 150 mètres de hauteur, les pales d’éoliennes peuvent poser problème, notamment si elles se trouvent au centre de couloirs migratoires. – Archives
    Continuer la lecture →
  • L’Électricité ferait-elle mourir des vaches en Bretagne : Inquiétude sur éolien et photovoltaique 25/03/2019

    « On retrouve des animaux morts sans explication »: des agriculteurs dénoncent les effets nocifs des éoliennes

    Des problèmes de santé inexpliqués inquiètent les agriculteurs situés à proximité du parc éolien de Nozay en Loire-Atlantique. Bêtes stressées ou décédées sans explication, conséquences sur la santé humaine… Les services de l’Etat enquêtent.

    BFMTV 25 03 2019 :

    https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/on-retrouve-des-animaux-morts-sans-explication-des-agriculteurs-denoncent-les-effets-nocifs-des-eoliennes-1148997.html

    Des bovins victimes de l’électricité dans les Côtes-d’Armor ?

    En Centre Bretagne, plusieurs éleveurs bovins sont confrontés à la mort inexpliquée de centaines de leurs veaux et de leurs vaches. Ils suspectent des taux d’électricité anormalement élevés dans le sol et dans l’eau.

    Préfet et ARS sont saisis.

    L’électricité ferait-elle mourir des vaches en Bretagne ? France3

    Europe1 en a aussi parlé ce matin, 25 03 2019. Affaire à suivre donc.

    N’oubliez pas de nous signaler tout effet suspect dont vous êtes témoins sur votre santé, pour vos voisins, votre domicile (fissures signalées par endroit). Ce sont tous ces témoignages qui peuvent faire avancer cette cause. Prévenez votre médecin traitant de ce qui vous arrive, en cas de besoin.

     

    Continuer la lecture →
  • Mobilisation payante à Montolivet (77). BRAVO ! 23/03/2019

    Bravo à la mobilisation payante de la population de Montolivet en Seine et Marne, à quelques km de la Marne . Deux associations se sont montées en apprenant qu’un promoteur était en relation avec la mairie. ADENOS a rencontré Monsieur Jean Révis, futur président de l’une d’elle, et l’a encouragé à mener le combat en amont du projet. Et c’est le moment le plus important.

    Face à l’opposition de son village, le Maire vient de renoncer à donner l’accord du Conseil Municipal au promoteur pour continuer son étude de faisabilité.

    C’EST LA MEILLEURE SOLUTION POUR NE PAS AVOIR D’ÉOLIENNES.

    Sachez-le !

    Après le vote positif de votre conseil municipal, la situation vous échappe totalement.

    Le projet, bien réel, qui se cache derrière ce terme d’étude de faisabilité, est mené dans la discrétion la plus totale par le promoteur. Il démarche séparément les agriculteurs, faisant miroiter l’arrivée de revenus faciles, sans montrant les facettes cachées du bail signé. Le risque de devoir un jour démanteler le socle total des machines à leur frais, par exemple.

    Il peut même vous proposer à vous tous de financer vos éoliennes : c’est le comble du comble pour mettre en danger votre santé, votre cadre de vie et la dépréciation de vos biens immobiliers pour un prêt dont le capital n’est même pas garanti !

    Ensuite, le dossier est déposé en Préfecture. S’il n’y a pas de problème technique relevé par les services de la Préfecture, l’enquête publique est lancée pour demander enfin l’avis des citoyens, mais avis consultatif seulement avant l’avis final du Préfet.

    Mais dès que le promoteur a commencé son dossier, il peut obtenir gain de cause auprès des tribunaux et c’est souvent comme cela que vous pouvez avoir un parc éolien refusé par la population, la mairie, le commissaire enquêteur, le Préfet !!! C’est le cas du Parc de la Haute Épine, aux portes de Montmirail.

    Alors encore bravo à Jean Révis pour son action exemplaire sur Montolivet.

    Que cela puisse servir d’exemple à d’autres villages, comme cela a été le cas à La Noue (51) en 2016 auprès duquel ADENOS avait aussi prêté main forte.

    Montolivet abandonne son projet éolien- actu.fr

    Continuer la lecture →
  • D Bussereau demande aussi un moratoire en Charente Maritime 22/03/2019

     Éoliennes en Charente-Maritime : Dominique Bussereau en a « ras-le bol »

    Nouvelle personnalité à réagir , après Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez, le Président du département de Charente Maritime et de l’Assemblée des départements de France (ADF)

    En effet, le président divers droite a annoncé ce lundi matin qu’il allait demander aux
    conseillers départementaux de « voter un moratoire de deux ans sur l’éolien ».
    Dominique Bussereau va demander au préfet « de surseoir à toute implantation de nouvelle éolienne dans le département »…
    Ce lundi matin, celui qui préside aussi aux destinées de l’Assemblée des départements de France (ADF) a justifié ce moratoire par le « risque sur nos paysages que fait courir la foultitude de projets éoliens ». Il évoque un danger pour l’image touristique de la Charente-Maritime, un secteur économique clé
    pour le territoire.
    L’ancien membre des Républicains se montre, une nouvelle fois, très dur avec le « lobby éolien » :
    « Ce sont des gens sans foi ni loi qui se fichent pas mal des aspects environnementaux. Ils ne développent qu’une vision purement mercantile ! Il y a actuellement plusieurs centaines d’éoliennes en projet en Charente-Maritime. C’est inacceptable. Ce n’est pas le principe de l’éolien que nous combattons mais bien l’excès d’éolien. »

    D Bussereau en a ras le bol de l’éolien Sud Ouest

    Continuer la lecture →

De nouveaux articles sont ajoutés régulièrement au fil des nouvelles. N’hésitez pas à nous suggérer des articles de presse à relater (via le formulaire de contact sur le site).